L’ACCOMPAGNEMENT

Une Synergie complémentaire … au service de Belles Émotions !

Le Making Off de "YAWHEH" - partie 1 / 2

Nelly-converty-chanteuse

Le nouveau single de Nelly CONVERTY

Disponible sur toutes les plateformes

ACTEURS DU PROJET

Nelly CONVERTY : Auteure / Compositrice / Interprète

" StéréoSound " : Mixage / Mastering / Co-production

MATHIEU : Gestion de projet / Enregistrement / Editing / Co-production

César Jacquot : Arrangements / Expertise musicale

LE MAKING OFF

StéréoSound : Mathieu, merci de nous raconter comment s’est déroulée cette réalisation … initialement prévue comme simple Piano-Voix … avant d’être enrichie suite à nos échanges collaboratif ?

Mathieu : Nelly Converty est une artiste que j’ai rencontrée en 2017, lors de la réalisation d’un CD live où elle était musicienne et choriste. Pour ce projet, "Stéréosound" (Carbon13) et Créatif Média étaient déjà connectés et nous avions travaillé ensemble pour le mastering de cet album.

A la suite de ce projet, j’ai encouragé Nelly à différentes reprises à propos de ses compositions. Je lui ai proposé le soutien de l'association Créatif Média si elle en ressentait le besoin pour l’enregistrement et le mixage de ses futures productions musicales.

César : … et alors ?

Mathieu : 4 ans après, Nelly est revenue vers Créatif Média pour la réalisation de ce single : YAWHEH.

StéréoSound : … et pour diverses raisons (calendrier, complémentarité, …), Créatif média a de suite pensé à la co-réalisation avec Carbon13.

Mathieu : Tout-à-fait ! Sur la base de notre expérience de projets précédents et par rapport à l’attente non formulée des artistes, nous avons priorisé l’accompagnement bienveillant en AMONT, avant de commencer les étapes techniques (enregistrement, mixage, …). J’avais pris un temps avec elle pour lui expliquer nos feedbacks au départ. Elle a apprécié.

Lors de la prise de son j’ai travaillé aussi à l’accompagner sur la confiance en soi, le "lâcher prise" et l’interprétation vécue et pas juste les points techniques.

StéréoSound : Sur la base de la maquette qu’elle avait réalisée (en se filmant avec son smartphone), nous [ Mathieu, César et moi ] lui avons remonté de nombreuses suggestions techniques (jeu du piano, gestion de la voix, …), pour l’aider et servir son projet, bien avant l’enregistrement. Pour la partie enregistrement, nous avons également échangé (Mathieu et Moi) sur les choix techniques qui nous semblaient optimum pour la prise de son, sachant qu’elle se réaliserait dans son appartement (non équipé comme une zone de prise de son). L’objectif visé étant : le minimum de "son de pièce" (insonorisation locale) et une prise de son de la voix avec la qualité optimale (choix des microphones et leur placement).

Mathieu : Travaillant pour la première fois avec Nelly pour son propre projet, et n’ayant pas eu l’opportunité de faire quelques tests de micros pour valider le modèle le plus adapté à la tessiture de sa voix, nous avons opté pour une capture simultanée avec 3 micros : 2 statiques large membrane (ayant des sonorités différentes) ainsi qu’un un dynamique neutre et très précis. Il serait plus simple de faire le choix et/ou de mixer les sonorités au moment du mixage, les micros étant en phase et soigneusement choisis pour leurs qualité et couleur.

StéréoSound : … Désolé, nous vous donnerons pas la référence des micros utilisés (… et modifiés par mes soins pour un meilleur son) : c’est notre "secret de fabrique" ! Au delà de l’anecdote, le résultat était supérieur à nos attentes : avant et après gestion de la dynamique, aucune correction EQ à faire ! C’est bien la preuve que nombre de corrections réalisées lors du mixage … viennent d’une capture qui na pas été préparée soigneusement (choix du microphone, du placement, de l’insonorisation, … ). Voir à ce sujet cet article sur mon Blog : Qu’est-ce qu’une bonne prise de son ?

Mathieu : Oui ! Bien réfléchir aux micros à prendre suivant la voix ! La marque ou la renommée ne sert de rien … si le mariage "produit+artiste" ne donne pas la qualité attendue. De même, la préparation en amont fait gagner beaucoup de temps et baisse le taux de stress de tous les participants : ce n’est pas une "option" pour les anxieux ou les débutants ! Dans notre cas, j’ai fait toutes les prises chez elle en 3h de temps (installation comprise).

StéréoSound : Ensuite, tu as fait la sélection des meilleures prises — en accord avec Nelly, puis tu a réalisé une édition "simplifiée" (nettoyage des silences) avant de me transmettre les fichiers 24 bits pour le mixage. Ce que j’ai reçu de ta part était nickel (je ne suis pas étonné !) et j’ai pu directement mettre en place le projet et commencer à traiter les pistes (traitement audio technique et artistique).

Mathieu : Une fois le premier mix réalisé avec la voix et le piano, il nous a semblé qu’un petit apport d’arrangement de violons / violoncelle (réel ou synthé) permettrait de soutenir le message. Nous avons donc demandé à César JACQUOT - musicien professionnel — s’il avait la possibilité de nous fournir ces pistes manquantes.

César : Déjà sensibilisé sur le projet en amont, sur la base du mix Piano/Voix j’ai écrit et interprété au synthé des pistes violons, violons pizzicato et violoncelles. Nelly a déjà un bon time et de ce que j'entends (son morceau est tout écrit en Clave type Afrique de l'Ouest) ses placements rythmiques sont intelligents. Donc c'est une plante qu'elle a déjà et qu'elle peut cultiver avec la certitude d'en récolter de beaux fruits !

StéréoSound : Après ajout des pistes "strings" avec ma petite adaptation personnelle, j’ai demandé à Mathieu la possibilité de prendre dans ses prises alternatives une autre piste Voix synchro, pour un effet de "doubling" ponctuel et naturel.

Quand nous avons eu tous les 3 la conviction que nous avions le "bon mix", j’ai contrôlé s’il était conforme aux normes LUFS en vigueur (nécessaire pour la diffusion sur les plateforme de streaming et la meilleure qualité d’écoute pour l’auditeur). Il se trouvait que le Mix (avant Mastering) était "nativement" conforme au niveau moyen (-14 LUFS avec un TruePeak max @ -1dB), donc mon Mastering s’est limité à un simple "cut" de silence excessif au début du fichier !

Mathieu : Nous avions convenu de ne rien soumettre à Nelly tant que ce n’était pas premièrement validé entre nous. Sa surprise a été réelle et très positive. Je la cite :


Nelly-converty-portrait

"Je viens de l'écouter plusieurs fois au casque. Waouh 😍!! Alors ça pour une surprise, c'est une surprise ! Je ne m'attendais pas du tout à ça. C'est encore mieux que ce que j'avais imaginé 😊 !

L'ajout des cordes amène une toute autre dimension à la chanson 🤩. J'aime aussi le fait que vous ayez doublé ma voix sur les refrains. Juste un petit détail : à la fin du deuxième refrain, quand je pars en ad lib sur les "Yawheh", est-ce qu'il serait possible de ne pas doubler ma voix sur le dernier "Yawheh" (1:51 avant la fin du morceau) ?

Un grand merci à vous trois pour tout ce travail. J'aime beaucoup 😊"